Moderat – MORE D4TA

Le nouvel album du trio berlinois Moderat (six ans après le dernier en date) est, dans l’ensemble, plombé par des rythmes lourds et un surplus de couches sonores. La plupart des titres manquent de construction et d’originalité. Seul UNDO REDO présente une belle construction et des accords vraiment entraînants, avec des jeux de saturation qui enrichissent la texture sans noyer le tout. C’est d’ailleurs la force de l’album : une saturation bien pesée apporte de la profondeur au son. Même succès dans l’utilisation des saw waves dans NUMB BELL, dont l’ambiance est comparable au jouissif Acid Rain de Lorn – sans l’égaler. Malgré ces quelques points forts, la plupart des titres sont peu ambitieux dans leur construction – linéaire et sans amplification, avec des enchaînements d’accords déjà vus. Ce qui finit par donner des morceaux qui s’épuisent vite, ou bien, dans MORE LOVE, par exemple, une espèce de pop sans relief, du Daft Punk lesté par trop de synthés, trop de reverb, et un rythme pataud.

Note : 4 sur 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ces articles pourraient vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :